ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


ALESSANDRO SCARLATTI
Toccatas

Alexander Weimann (clavecin)



Atma- ACD 2 2321(CD)
Référence: Alessandrini (Arcana)

rating

La reprise sur la pochette du fameux visuel du disque Astrée de Pierre Hantaï consacré à John Bull est un pur hasard. Mais le hasard fait bien les choses, Hantaï étant "le goût de l'heure", notamment en France, en matière de Sonates de Domenico Scarlatti. Mais, nuance, c'est à Alessandro Scarlatti, son père, que nous avons à faire ici, le fameux compositeur de partitions vocales et dont l'intégrale de l'œuvre pour clavier entreprise par ATMA tiendra en 3 CD selon Alexander Weimann, dont les disques reposent, on suppose, sur l'édition récente des musicologues Andrea Macinanti et Francesco Tasini.

Il y a beaucoup moins de concurrence dans le domaine de la musique pour clavier de Scarlatti-père (un CD d'Alessandrini chez Arcana) et le disque de Weimann vient à point nommé. Même s'il est enregistré d'un peu près (il est recommandé, comme dans beaucoup de disques de clavecin, de baisser le niveau), le clavecin du facteur David Werbeloff de Boston, réalisé en 2002 d'après un modèle italien de la fin du XVIIe siècle conservé au Musée d'instruments de Berlin est idéalement adapté à cette musique.

Alexandre Weimann, claveciniste et chef (il vient de diriger la Conversion de Clovis de Caldara avec une pertinence rare au festival Montréal Baroque), a un goût affirmé pour le risque et le flux musical. Sans aucune démonstrativité (c'est ce qui le distingue de Hantaï interprétant Scarlatti-fils) et aidé par une technique stupéfiante, Weimann parvient à entrer dans de véritables phases de transe musicale, non seulement dans une Follia en ré mineur délirante, mais aussi dans une Toccata et fugue en la mineur (plage 7) qui vous clouera dans votre fauteuil. Le jeu d'Alexander Weimann n'est pas tapageur, mais semble propulsé par une frénésie et une nécessité intérieure difficiles à décrire par des mots. À cela s'ajoute l'intérêt de l'œuvre d'Alessandro Scarlatti, plus "cérébrale" que celle de son fils, mais d'un très haut niveau d'inspiration et de maîtrise formelle, comme en témoigne la Toccata d'ottava stesa, qui ouvre le programme, ou la Toccata de la plage 10, si étrangement proche de Bach.

Un disque fascinant; un compositeur et un artiste à découvrir.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.