ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil

NORVEGIAN HEARTLAND
Oeuvres de Tveitt; Saeverud; Grieg; Svendsen; Halvorsen

Sigurd Slattebrekk (piano); Arve Moen Bergset (voix); Isa Katharina Gericke (soprano)

Orchestre philharmonique d'Oslo

Michaïl Jurowski

Simax- 2 SACD PSC 1260(SACD)
Référence: Concerto de Grieg: Michelangeli (BBC Legends)

rating

Cet album a l'air plutôt anonyme. Bof, une anthologie norvégienne. À quoi bon? C'est, pourtant, un vrai joyau et un pur miracle, splendidement enregistré et sublimement interprété.

Comme dans tout bon projet, il y a même quelque chose qui ressemble à la fois à une "accroche" et à un trésor caché: la plus grande version du Concerto pour piano de Grieg du catalogue! Cette interprétation est à l'image de toutes les autres, réalisées en août 2004 à Oslo: vivante, animée, passionnée. Sigurd Slattebrekk, qui avait étonné dans un excellent disque Schumann, est ici absolument fulgurant, sans doute conscient de graver en quelque sorte le "disque de sa vie". Du coup, comme avec Andsnes-Jansons, mais encore mieux, on évacue toutes les lourdeurs, toute la pompe, au profit d'une vision qui respecte les flux, si évidents à la lecture de la partition. Dans une approche rythmiquement acérée, voire foudroyante (le Finale) Slattebrekk rend justice aux sources de l'oeuvre et ne tombe jamais dans le piège d'un jeu trop martelé. C'est là une version épique, que l'orchestre, habituellement un faire valoir, célèbre avec une attention et une finesse dans la gestion des entrées et des nuances que j'ai très rarement entendue dans cette œuvre.

Mais ce point culminant est entouré par une multitudes de sommets qui célèbrent la grandeur des plus grands symphonistes norvégiens. On en reste bouche bée d'entrée, avec l'idée superbe de faire précéder diverses mélodies populaires de Geirr Tveitt par l'air traditionnel (chanté a cappella) dont elles sont issues. Tout le choix de répertoire ici est simplement parfait, avec des Rhapsodies norvégiennes de Svendsen et de Halvorsen, le Peer Gynt (suite n° 1) de Saeverud et son succulent épisode "Mixed company" (je vous laisse découvrir qui est dépeint!). Tel quel, l'album offre aussi une très intéressante vision du passage de la musique traditionnelle à la musique savante symphonique dans la Norvège romantique et post-romantique. Michaïl Jurowski se fond comme un caméléon à ce mimétisme et dirige un orchestre qui s'adonne avec grande foi au projet.

Cet album est une fête des sons et de la musique à laquelle nous avons l'insigne honneur d'être conviés.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.