ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JOHANN SEBASTIAN BACH
Suites pour orchestre n° 1 à 4


Bach Collegium Japan

Masaaki Suzuki

BIS- 2 SACD BIS-1431(SACD)
Référence: Savall (Astrée)

rating

Comme une parenthèse entre les enregistrements de son intégrale des cantates de Bach, Masaaki Suzuki nous livre ici un disque au clavecin, là un enregistrement orchestral d'un grand classique du répertoire. La succession de ces parutions nous fait réaliser à quel point la véritable immersion de ces instrumentistes dans la musique de Bach a forgé un ensemble éminent qui "respire la musique" en commun.

Lorsqu'on écoute ces deux disques, deux remarques s'imposent d'évidence. Instrumentalement, rien ne différencie aujourd'hui le Bach Collegium du Japon d'un éminent ensemble européen équivalent. D'ailleurs, alors qu'aux débuts, l'orchestre était souvent cimenté par quelques "maîtres" du vieux continent, il ne comprend aujourd'hui que deux non Japonais. Masaaki Suzuki et ses troupes volent de leurs propres ailes, et à très haute altitude.

D'autre part, et comme dans les interprétations vivaldiennes, nous sommes arrivés à une phase interprétative de "maturité" qui tire les enseignements des pionniers. Il n'y a ici plus aucun geste militant, plus aucune couleur volontairement provocatrice. La démarche de Suzuki témoigne d'une approche hédoniste visant à la plus belle individualisation des timbres dans un ensemble très cohérent. Il y a ici une grande élégance -jamais fade, heureusement-, que l'on ne trouve pas dans les approches plus volontaristes de Goebel ou Savall. Suzuki dirige un orchestre, dont la couleur et cohésion d'ensemble prime: écoutez quel soin il met à sculpter l'air de la 3e Suite ou l'ouverture de la Suite n° 2, avec une pulsation d'ailleurs idéale.

Le signe distinctif de l'interprétation de Suzuki est un geste musical moins bondissant, par un phrasé plus lié mais allant. Nous sommes ici au faîte de la musique de cour, grâce à cette musicalité jamais heurtée. Très belle à l'écoute en CD, la prise de son gagne du relief lors de l'écoute en multicanal. Bis a amenagé un espace sonore vaste mais jamais flou, très bien équilibré. Avec sobriété et goût, musiciens et ingénieurs ont donc réussi une intégrale des Suites orchestrales de Bach qui ne remplace pas les autres, mais qui, raffinée et consensuelle, s'inscrit aux sommets de la discographie tout en étant capable de plaire au plus grand nombre.

--Sylvain Gasser

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.