ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concertos pour cor n° 2 à 4 (K. 417; 447; 495); Quintette avec cor K. 407

Wilhelm Bruns (cor naturel)

Quatuor Quadriga; Orchestre Mozart de Mannheim

Thomas Fey

Profil- PH 05046(CD)
Référence: Halstead-Hogwood (Decca)

rating

On a l'habitude de recevoir des disques des "Quatre concertos pour cor" de Mozart. Celui-ci présente les n° 2 à 4, le premier (K. 412) n'étant composé que de deux mouvements. À cet ensemble s'ajoutent deux rondos et deux fragments. Wilhelm Bruns, sur cor naturel, choisit de compléter les Concertos K. 417, 447 et 495 par le Quintette en mi bémol majeur K. 407 (qui n'est pas le quintette avec piano).

Après le désastreux CD de symphonies par Thomas Fey, on craignait le pire. Il ne survient heureusement pas. Même si l'enregistrement est un gros "show" qui a plus à voir avec l'olympisme qu'avec Mozart, il n'en est pas moins fort distrayant. Le moment le plus flamboyant et "physique" de l'entreprise est le Finale du 3e Concerto (K. 447), abordé à un tempo d'enfer.

Mais Wilhelm Bruns ne semble mis en difficulté par aucun piège. Non seulement il joue juste et en place, sur cor naturel, mais en plus il parvient à varier les couleurs de son instrument même dans les passages les plus rapides. C'est ce jeu sur les coloris qui fait le prix de son enregistrement, même s'il abuse presque du procédé (cf. mouvement initial du K. 495). En tous cas, ce n'est pas l'ennui qui guette ici!

Thomas Fey a mis de côté les invraisemblables yoyos rythmiques dont il parsème son interprétation des symphonies. Il file plus droit, à la tête d'un orchestre qui reste vert (cf. introduction du Concerto K. 417). Ce qui manque, c'est la chaleur enrobante des mouvements lents. Écoutez la Romance du K. 495: je ne sais qui peut légitimement prendre plaisir à entendre de telles sonorités orchestrales et ne parviens à savoir pas en quoi il pourrait s'agir d'une romance. Bref, et le volet suivant le confirme, les mouvements centraux sont moins convaincants que les mouvements conclusifs. Le quintette, lui, est excellent et bien équilibré. Il n'en reste pas moins que Halstead et Hogwood présentent un programme mieux ficelé et interprété.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois

Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui
CARL PHILIPP EMANUEL BACH EDITION
CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Symphonies, Concertos: Musique de chambre, Musique pour clavier, Musique sacrée
Jed Wentz (flûte); Pieter-Jan Belder (clavicorde et pianoforte) et Andrea Chezzi (clavecin); etc.
Musica Amphion; Orchestre de chambre CPE Bach; Rheinische Kantorei; Das Kleine Konzert...
Didier Talpain; Hartmut Haenchen; Hermann Max...
Brilliant Classics

CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Symphonies Wq 182 et 183, Concerto pour deux clavecins, 2 Concertos pour flûte, Quatuors avec flûte, Odes
Stephen Preston; Jörg Demus; Dietrich Fischer-Dieskau...
Musica Antiqua Köln; The English Concert; Orchestre Bach de Munich
Reinhard Goebel; Trevor Pinnock. Karl Richter
Archiv
THE COLLECTION: CPE BACH
CARL PHILIPP EMANUEL BACH
Symphonies, Concertos, Sonates, Rondos, Die Auferstehung und Himmerfahrt Jesu
Ku Ebbinge (hautbois); Konrad Hünteler (flûte). ; Anner Bylsma (violoncelle); Bob van Asperen (clavecin); Alan Curtis (pianoforte); Herbert Tachezi (orgue)
Orchestre du Siècle des Lumières; Amsterdam Baroque Orchestra; Melante Amsterdam
Gustav Leonhardt et Philippe Herreweghe; Ton Koopman; Bob van Asperen
Warner Classics

JOHANN SEBASTIAN BACH
Les 4 Suites pour orchestre
La Petite Bande
Sigiswald Kuijken
Accent

LUDWIG VAN BEETHOVEN
Concerto pour piano n° 1
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Concerto pour piano n° 12
Leon Fleischer
Orchestre symphonique du WDR de Cologne
André Cluytens; Georg Ludwig Jochum
ICA Classics

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.