ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


AULIS SALLINEN
Symphonies n° 2 et 4; Concerto pour cor; Mauermusik

Esa Tapani (cor); Marin Orraryd (percussions; Symphonie n° 2)

Orchestre symphonique de Norrköping

Ari Rasilainen

CPO- 999 969-2(CD)
Référence: ce disque-ci

rating

Si le monde musical fonctionnait de manière normale, c'est à dire si nous n'étions pas amenés à payer (pour l'éternité?) les pots cassés par la rupture des créateurs avec le public après la 2e Guerre mondiale (rupture qui amène un cloisonnement entre une musique expérimentale et, à l'opposé, des institutions symphoniques réactionnaires, tournant comme des hamsters dans leur XIXe siècle), la 4e Symphonie écrite par Aulis Sallinen en 1979 serait d'ores et déjà un succès universel.

Voici une symphonie "de notre temps" qui, sans mièvrerie ou renoncement, nous parle, prouvant que la musique symphonique intéressante et intelligente après la 7e de Sibelius, la 6e de Nielsen et la 15e de Chostakovitch cela existe. Stylistiquement tout se passe comme si Bernard Hermann avait écrit une oeuvre symphonique: on oscille ici entre suspense et noirceur avec une redoutable efficacité. L'orchestration est majestueuse, comme l'école Finlandaise nous l'a apprise (écoutez Englund…).

La 2e Symphonie est plus "expérimentale"; D'ailleurs enregistrée de manière très différente, presque "pop" (avec une proximité et une certaine coloration), elle oppose par blocs et par sections les percussions (mises en valeur par les micros) à l'orchestre. Moins chaleureuse, mais très intéressante, cette œuvre témoigne également de l'immense habileté d'orchestrateur de Sallinen. Je serais curieux de savoir si le compositeur est satisfait du mixage...

Le Concerto pour cor (2002), onzième des concertos de Sallinen, est à nouveau une partition majeure, un grand concerto contemporain, nettement plus substantiel que celui de John Williams qui a la cote sur les scènes nord-américaines. Il contient beaucoup plus de modes expressifs et des recherches d'alliages sonores avec l'orchestre. Là aussi, à l'image des , percussions de la 2e Symphonie, la mise en scène sonore avantage fortement le soliste.

Quant aux poignantes 10 minutes de Mauermusik (1962), elles ont été inspirées par l'assassinat d'un jeune homme qui tentait de fuire la RDA. Par delà l'émotion, cette œuvre montre la constance de l'art de Sallinen et son intégrité sur une période de quarante ans (1962-2002). Rasilainen et son orchestre sont parfait et dédiés à cette noble tâche.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.