ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


CAMILLE SAINT-SAËNS
Symphonie n° 3 "avec orgue"
ALEXANDRE GUILMANT
Marche sur "Lift up your Hands" de Haendel
LOUIS VIERNE
Carillon de Westminster
CHARLES-MARIE WIDOR
Allegro vivace, 1er mouvement de la 6e Symphonie

Philippe Bélanger (orgue de l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal)

Orchestre Métropolitain du Grand Montréal

Yannick Nézet-Séguin

Atma- SACD 2 2331(SACD)
Référence: Plasson (EMI); Flor (Berlin Classics), Munch (RCA)

rating

Le jeune chef québécois Yannick Nézet-Séguin nous livre ici son quatrième disque. Après un excellent CD consacré à Nino Rota et une 4e Symphonie de Mahler décente mais appliquée et trop statique, Nézet-Séguin avait donné dans le "star system" en s'associant avec Diane Dufresne pour un disque Kurt Weill qui n'a rien à envier à celui de Marianne Faithfull, non pas tant pour la voix (Dufresne est une musicienne sincère, qui fait avec ce qui lui reste et qui est très consciente, elle, de ce qui lui reste...) mais pour des arrangements orchestraux monstrueux, pures insultes à la mémoire et à l'esthétique de Kurt Weill. Avec cet Opus 4 on revient à la musique, et par la grande porte.

Le disque, un SACD parfait, résulte pourtant d'un défi technique. Peu de disques de la 3e de Saint-Saëns sont enregistrés "en situation". La plupart du temps orgue et orchestre sont captés séparément et mixés. L'orgue de l'Oratoire St Joseph de Montréal avait été utilisé par Peter Hurford dans le glacial et médiocre enregistrement Dutoit (Decca) selon les conditions "habituelles". Ce SACD est, lui, enregistré in situ, le défi étant que l'Oratoire St Joseph est plus réverbérant que la Cathédrale de Reims! Je vous passe les détails, mais en plaçant l'orchestre sous l'orgue, ATMA a réussi à capter à la fois la musique et l'acoustique, à faire jouer et à enregistrer orgue et orchestre tout en ne "diluant" pas l'orchestre. C'est un pur miracle, car la musique est intelligible, alors que l'orgue et l'orchestre interagissent (cf. le mouvement lent) dans une vraie acoustique de "grande église".

Mais on n'est pas là pour donner des "Oscars techniques". Sur ce terreau acoustique (bonheur, notamment, pour les possesseurs de SACD), Yannick Nézet-Séguin et Philippe Bélanger nous offrent une grande 3e de Saint-Saëns. D'abord, les registrations de l'organiste sont parfaites (2e mouvement justement, à comparer à Hurford), car Bélanger n'est pas un organiste invité; c'est le titulaire, qui connaît son instrument par cœur. Ensuite, la musique est parfaitement articulée, car pour "passer l'acoustique" et éviter le "floutage", le chef a particulièrement soigné l'articulation et les rapports dynamiques.

Nézet-Séguin évite aussi, mieux que beaucoup d'autres, les pièges rythmiques, notamment dans le 1er mouvement. On remarquera que, comme pour d'autres enregistrements en "conditions réelles" (Flor), le mouvement lent est un peu plus lent. Il n'en est que plus beau, et, contrairement à Flor, Nézet-Séguin s'amuse vraiment dans la seconde partie (mouvements 3 et 4), avec un véritable maelström sonore dans le Finale. C'est une version plus enthousiaste que Plasson, plus équilibrée que Flor, plus juste et naturelle que les grandes références issues de tripatouillages (Barenboïm). Restent l'incroyable orgie de Guillou-De Waart (Philips) et, évidemment, l'inamovible version Munch. Mon quatuor de choc dans cette symphonie est à présent composé des SACD de Munch et Nézet-Séguin et des CD de Flor et De Waart (version avec Guillou, pas avec Chorzempa).

Le complément, permettant de jauger la palette et la puissance de l'orgue Beckerath de l'Oratoire St Joseph dans de grands classiques de l'orgue symphonique français, se défend, à défaut de trouver un couplage "orgue-orchestre" passionnant. J'aurais bien vu Saint-Saëns/Escaïch. Ce sera pour une prochaine fois.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.