ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JOHANNES BRAHMS
Les Trios. Quatuor avec piano op. 25

Christophe Gaugué (alto)

Trio Wanderer


Harmonia Mundi- 2 CD HMC 901 915.16(CD)
Référence: Katchen; Suk; Starker (Decca)

rating

On ne peut pas dire que les trios de Brahms soient délaissés sur le plan discographique. Certes, la figure tutélaire du légendaire trio Katchen-Suk-Starker plane très haut, mais il a été possible pour des ensembles contemporains de s'y affirmer. Le Trio Abegg (Tacet) fut l'un de ceux-là. Mais, à nouveau, comme dans les trios de Saint-Saëns, la prestation du Trio Wanderer est tellement immédiatement hors du commun, qu'elle parvient à tout transcender.

Cette intégrale est à la fois un sommet de subtilité (mais dénuée de tout hédonisme vain), de fièvre et d'énergie (mais dénuée de toute brutalité), de clarté architecturale, ce qui, pour un esprit aussi structuré que celui de Brahms, est fondamental.

Il faut fuir dans ces œuvres tout acte velléitaire, tout "geste" qui attire davantage l'attention sur le "personnage qui joue" que sur Brahms. De ce point de vue, les Wanderer renouvellent, à distance, le miracle des Prazak dans les Quatuors, miracle qui se traduit bien dans les mouvements les plus délicats, comme l'Andante grazioso du 3e Trio, ou les plus sorciers, comme le Scherzo du 2e Trio. Il faut insister sur le sens de la ligne, de l'architecture d'ensemble et de la respiration, avec toute la poésie dont les Wanderer sont capables. Cette qualité est palpable dès l'Allegro con brio initial du 1er Trio. En effet, le "con brio" est ici moins dans le geste et le tempo (ici très assis) que dans la matière sonore, la manière dont le son est nourri. Les parallèles avec les Prazak sont quasi infinis et l'idée de "matière" intellectuelle et sonore véhiculée par cette nouvelle intégrale imprègnera les auditeurs de manière durable.

Le complément est le très beau Quatuor op. 25, celui là même dont la discographie a été pulvérisée récemment par Argerich et ses amis. Les Wanderer et leur complice Christophe Gaugué ne pâlissent pas en comparaison. C'est déjà une prouesse!

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.