ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JOHANNES BRAHMS
Quatuor à cordes op. 51 n° 2; Quintette à cordes op. 111

Vladimir Bukac (alto)

Quatuor Prazak


Praga- PRD/DSD 250 236(SACD)
Référence: ce disque

rating

Il en va du 1er mouvement du Quatuor opus 51 n° 2 de Brahms par les Pražák comme du volet initial du 1er Trio par les Wanderer chez Harmonia Mundi. Sauf que, cette fois, l'indication "non troppo" de l'Allegro invite de toute évidence à ce brassage de phrases. Puisqu'on en est à comparer ce disque à l'éminente version des Trios par les Wanderer, on signalera ici un hédonisme sonore encore supérieur.

J'en prends pour témoin l'Andante moderato de ce même quatuor, à tomber à la renverse, pour la beauté de la circulation des phrases dans la section centrale, qui met en évidence le dipôle, très présent par ailleurs, constitué par le 1er violon Vaclav Remes et le violoncelle (Michal Kanka). Ces deux artistes construisent un arc sonore extraordinaire, Remes assurant le cantabile, Kanka le socle sonore. De cette alchimie parfaite (1er mouvement !) naît véritablement la singularité et la force de persuasion des Pražák. On ajoutera cette fois (ce ne fut pas toujours le cas) une réalisation SACD multicanal ensorcelante, qui ne charge pas les voies arrière avec les graves du violoncelle.

Ce pourquoi on vénère les Pražák c'est aussi la justesse (le Menuet du quatuor est un bonheur de ce point de vue) et la stabilité de cette cohésion dans les moments virtuoses. Les Pražák ont certes l'intelligence de ne pas bousculer les mouvements conclusifs de ces deux géniales partitions, ils s'en donnent néanmoins "à cordes joie" dans la coda de l'Opus 111, une vraie csárdás.

Il convient d'insister sur l'importance de cet Opus 111 dans l'œuvre chambriste de Brahms, le compositeur ayant eu (avant de changer d'idée lors de sa rencontre avec le clarinettiste Mühlfeld) l'intention de "boucler la boucle" avec cette composition. Le sens architectural des musiciens tchèques, leur flair en termes de tempos, illuminent notamment un premier mouvement, qui est en soi une prouesse musicale et structurelle.

Ce disque est d'évidence et à nouveau un "indispensable" de la discographie des Pražák!

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.