ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


MARIN MARAIS
Suitte d'un Goût Etranger, Pièces de viole du Livre IV; 1717

Jordi Savall (basse de viole); Pierre Hantaï (clavecin); Philippe Pierlot (basse de viole); Rolf Lislevand et Xavier Dias-Latorre (guitares et théorbes); Andrew Lawrence-King (harpe); Pedro Estevan (percussion)



Alia Vox- 2 SACD AVSA 9851(SACD)
Référence: ce disque

rating

C'est en 1977, pour Astrée, que Jordi Savall avait pour la première fois gravé les éléments de la Suitte d'un Goût Étranger, partie intégrante des 33 numéros du Quatrième Livre de Pièces de viole de Marin Marais. Près de trente ans plus tard il remet le livre sur le métier et en grave l'intégrale dans un son SACD merveilleux de finesse, de précision et de respiration spatiale.

Après l'album Don Quichotte, Jordi Savall semblait avoir perdu (cf. l'album Boccherini) cette obsession du perfectionnisme alliée à une musicalité visionnaire, équilibre qui le caractérise si bien. Il se retrouve de manière glorieuse dans cet album qui comptera parmi les chefs-d'œuvre de sa discographie.

Dès la Marche Tartare le ton est donné, et avec lui tout cet espace de liberté supplémentaire conquis depuis trente ans. La basse de viole est ici l'élément central évidemment, mais pas un pôle attirant toute l'attention. Jordi Savall s'insère dans un univers sonore qu'il sculpte avec ses partenaires, pièce par pièce. Et ces alliages sont miraculeux, comme celui de La Rêveuse (2e disque, plage 10) avec le théorbe de Rolf Lislevand, la guitare (toujours très judicieuse) de Xavier Diaz-Latorre et le clavecin de Pierre Hantaï.

Jordi Savall tourne ainsi le dos à cette approche musicale un peu velléitaire qui caractérisait ses derniers disques avec Manfredo Kraemer (cf. aussi Folia II). On est ici – et à bon escient dans Marais – dans un registre beaucoup plus subtil et millimétré, et ce même dans des pièces rendues plus altières (cf. Marche IV.83).

Alors que tant d'interprètes s'épuisent, nous sommes heureux de constater que Jordi Savall se bonifie comme un grand vin. Les circonstances ne sont pas si nombreuses de pouvoir le comparer à lui même et, sur ce plan, cette nouvelle version (qui englobe cette fois k'intégralité du Livre IV) l'emporte haut la main.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.