ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


PIOTR ILIYCH TCHAÏKOVSKI
Concerto pour violon; Sérénade mélancolique; Valse-Scherzo; Souvenir d'un lieu cher

Julia Fischer (violon)

Orchestre National de Russie

Yakov Kreisberg

PentaTone- PTC 5186 095(SACD)
Référence: SACD: ce disque-ci

rating

Aaaaaaah! Après une série de disques à mon avis assez surfaits (des Sonates et Partitas de Bach esthétisantes, des Concertos de Mozart surmaturés, des Trios de Mendelssohn joués comme du Brahms), Julia Fischer renoue avec les frissons dispensés dans son premier CD, consacré aux concertos de Khatchaturian, Prokofiev et Glazounov. Elle retrouve aussi l'Orchestre National de Russie, très volontaire et en situation, dont Kreisberg fait saillir les bois un peu plus que de raison (cf. la flûte enchaînant sur la cadence de I ou l'entrée de la canzonetta) avec la complicité du preneur de son. Mais c'est de bonne guerre et c'est vivant.

En respirant l'air de Moscou, Julia Fischer semble devenir une autre artiste; passionnée et adepte du risque. Elle allie ici le beau son, avec une vraie ferveur, une grande force expressive et tout ce qui peut différencier une expérience musicale d'un produit discographique bien ficelé. Julia Fischer déploie en matière tchaïkovskienne des goûts beaucoup plus sûrs que ceux de sa consœur Anne-Sophie Mutter. Elle attaque la corde sans déformer le son, sans brusquerie; elle trouve la fluidité idéale et la matière sonore juste de la Canzonetta et elle nous fait tressaillir le palpitant dans la coda du 1er mouvement.

Tous ces efforts seraient louables mais pas à l'origine d'une version de référence si le Finale n'avait été cette bombe d'énergie. Prenant tous les risques, extrapolant les contrastes dynamiques, relayée par un orchestre dirigé dans le moindre détail (avec certes quelques maniérismes dans les épisodes lents), Julia Fischer est l'une des premières à retrouver la vraie flamme du légendaire enregistrement Milstein-Stock de 1940. Et le tout vous est emballé en SACD, l'un des meilleurs de PentaTone… si l'importance accordée aux bois ne nous obnubile pas.

Les compléments forment le CD violonistique consacré à Tchaïkovski le plus logique qui soit, Kreisberg se mettant même au piano pour Souvenir d'un lieu cher. Avec toujours cette primauté très "microphonique" des bois dans les accompagnements orchestraux, Julia Fischer délivre des phrases au souffle long et chaleureux.

Voici le plus grand disque de Julia Fischer et une remarquable et excitante référence moderne du concerto.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.