ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


CHARLES-VALENTIN ALKAN
Concerto pour piano seul; Troisième Recueil de chants

Marc-André Hamelin (piano)



Hyperion- CDA 67569(CD)
Référence: ce disque

rating

Sudbin-Scriabine, Alkan-Hamelin. Le mois de septembre démarre très fort pour les amateurs de piano! Ce n'est pas parce que le disque Scriabine d'Evgueny Sudbin navigue dans des sphères quasiment irréelles, qu'il faut négliger ce disque, parfait mais "de la planète terre".

Le pianiste québécois Marc-André Hamelin revient à Alkan, un compositeur pour lequel il a tant fait. Il revient aussi au Concerto pour piano seul qu'il avait déjà enregistré chez Music and Arts en 1991. Ce concerto fait partie du vaste Opus 39 et porte les numéros 8 à 10 de cet opus. Les numéros précédents sont ceux de la Symphonie pour piano seul. Cette oeuvre de près de 50 minutes avait été révélée conjointement par John Ogdon et Ronald Smith à la fin des années soixante. Mais Ogdon (son enregistrement a été repris dans la série "Grands pianistes du XXe siècle") était le seul qui avait osé assumer la partition telle quelle, avec son monumental 1er mouvement de près d'une demi-heure.

Ce nouvel enregistrement est largement légitime, car il rapatrie cette oeuvre importante d'Alkan dans "l'univers sonore" créé par Hyperion pour les enregistrements de Marc-André Hamelin, alors que le disque Music and Arts était tout sauf idéal de ce point de vue. La qualité technique permet d'apprécier ici le tour de force pianistique à sa pleine mesure.

Hamelin possède ces facultés et cet instinct de la musique d'Alkan qui, dans ce nouvel enregistrement, permettent plus encore d'oublier la technique digitale pour entendre de la musique, une musique qui se situe (avec la démesure de la forme en plus) dans le sillage de Chopin et Liszt. De ce point de vue le titre de "Berlioz du piano" s'applique bien plus au concept de "no limit" qu'à un aspect stylistique ou musical. Hamelin nous montre que la musique d'Alkan est plus intéressante que celle de ses épigones pianistes-compositeurs du Paris des années 1840 et 1850. On le voit dans la manière de croquer les recueils de chants, le troisième s'achevant comme les deux précédents sur une Barcarolle.

Dans la droite ligne de son miraculeux Festin d'Esope, Marc-André Hamelin nous dévoile avec une clarté digitale et architecturale rare et un brio jamais ostentatoire les vraies dimensions du compositeur Alkan dans un disque qui soutient l'intérêt de bout en bout. Evidemment, si vous n'achetez qu'un disque de piano par mois, allez vers le CD de Sudbin. Si votre budget vous en permet un second; le voici!

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.