ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JEAN-PHILIPPE RAMEAU
Airs d'opéras: Platée; Dardanus; Zoroastre; Zaïs; Naïs; Castor et Pollux

Jean-Paul Fouchécourt (ténor)

Opera Lafayette

Ryan Brown

Naxos- 8.557993(CD)
Référence: ce disque-ci

rating

Il était temps! L'une des plus grandes injustices du monde du disque était de n'avoir donné à Jean-Paul Fouchécourt la chance de graver des airs d'un immense compositeur qu'il a si bien servi, lui qui est notamment "la" Platée du renouveau ramiste. Merci à Naxos d'avoir réparé cette criante injustice.

J'angoissais à l'heure d'écouter le disque devant le risque que cet attentisme éditorial ait "laissé passer" Fouchécourt à son meilleur et que la voix ait pu perdre son éclat. Autre crainte: je ne connaissais pas vraiment les capacité de l'ensemble baroque américain Opera Lafayette. Les deux premières plages ont su me rassurer sur les deux points simultanément.

Non, Fouchécourt n'a rien perdu de son rayonnement vocal, et oui, cette voix étonnante qui sait naviguer entre les registres de ténor et de contre-ténor a gardé son aura et son impact. Le brio n'est pas élimé. Il y avait peut être il y a dix ans plus de légèreté, mais a contrario il y a ici plus de matière dans le tiimbre. Ryan Brown et son ensemble nous rassurent sur leur compréhension de l'univers de Rameau dès "Quittez, Nymphes, quittez", dont la partie orchestrale éloquente est rendue avec esprit et justesse. Les braiments de "À l'aspect de ce nuage" n'ont rien à revendre à ceux de l'orchestre de Marc Minkowski, les couleurs des cordes sont d'une justesse parfaite et le clavecin n'est jamais trop dosé.

Quant au chef-d'oeuvre, qui magnifie cette sublime musique, ce sont évidemment les incarnations de ce grand chanteur. "À l'aspect de ce nuage" de Platée montre à quel point Fouchécourt a tout assimilé et compris et du personnage de Platée et de la déclamation. Cette plage 3 scelle à elle seule "l'indispensabilité" de ce disque. Mais Fouchécourt est à son aise dans maints autres ars importants, notamment le grave "Lieux funestes" de Dardanus et "À mes tristes regards" de Zoroastre. Comme avec un clin d'oeil, Fouchécourt se permet même de conclure ce récital majeur par l'air "Charmant Bacchus "que chante Thespis en prologue de Platée. Un événement, assurément.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.