ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil

NUIT D'ÉTOILES
CLAUDE DEBUSSY
Suite bergamasque; Rêverie; Valse romantique; Arabesques; Trois Préludes (Danseuses de Delphes; Voiles et La Fille aux cheveux de lin); Danses pour harpe et cordes; Sept Mélodies (Nuit d'étoiles; Le Lilas; Fleur des blés; Clair de lune; Mandoline; Beau soir; Apparition)

Xavier de Maistre (harpe); Diana Damrau (soprano)

Membres de l'Orchestre philharmonique de Vienne


RCA- 88697 22249 2(CD)
Référence: ce disque

rating

Qu'on le veuille ou non, nous autres discophiles "quadragénaires et plus" en sommes restés à nos vieux disques de Nicanor Zabaletta et Lily Laskine, avec, parfois, une infidélité aux grands anciens avec Marielle Nordman et, évidemment, l'exploration des répertoires anciens, par Andrew Lawrence-King.

Il y a eu de superbes disques de harpe: un récital de Judy Loman par exemple (Naxos), ou Yolanda Kondonassis (Telarc). Mais là, c'est autre chose: c'est la harpe réinventée par un sorcier sonore. Sur le plan musical, le Debussy de Xavier de Maistre est plus "précieux" que celui au piano de Jean-Efflam Bavouzet. Mais la discipline (harpe/piano) n'est pas non plus la même. La harpe permet davantage l'infinitésimal, le poudroiement sonore.

C'est ce que Xavier de Maistre prouve avec une finesse inouïe (cf. Arabesques). Une finesse cependant jamais affectée. Si vous voulez un parallèle, je dirais que Xavier de Maistre (soliste du Philharmonique de Vienne) est à la harpe ce qu'Osmo Vänskä est à la direction d'orchestre. Ces fameux "pianissimos Vänskä", qui changent la perspective de la 4e Symphonie de Sibelius, par exemple, Xavier de Maistre les déploie à la harpe. Et c'est tout simplement inouï.

Le programme est parfait, qui intercale entre les pièces solistes neuf mélodies avec Diana Damrau, voie droite et nette, expression châtiée, sans plus d'affectation que chez son accompagnateur (on admirera particulièrement la fin de la sélection : Mandoline-Beau soir et Apparition). La conclusion, avec les deux Danses (une Danse profane sublime!) est elle aussi parfaite. Quant aux transcriptions des pièces pianistiques par Pierre Jamet, elles sont de la plume d'un orfèvre.

Il n'y a pas à chercher midi à quatorze heures: même si vous n'êtes pas un amateur de harpe ce disque est tout de même pour vous. C'est un concentré de beau... et c'est le meilleur disque de harpe que j'ai entendu dans ma vie!

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.