ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


FRANZ SCHUBERT
Lieder. Die Götter Griechenlands; An die Musik; Ganymed; Lied der Mignon; Gretchen am Spinnrade; Wonne der Wehmut; Rastlose Liebe; Auf dem See; Liebe schwärmt auf allen Wegen; An Sylvia; An die Nachtigall; An den Mond; Nachtviolen; Schlummerlied; Die Sternenwelten; Romanze; Die junge Nonne; Auf der Riesenkoppe; Im Fruhling; Sei mir Gegrüsst; Dass sie hier gewesen; Du bist die Ruh; Lachen und Weinen; An die untergehende Sonne; Im Abendroth.

Bernarda Fink (mezzo-soprano); Gerold Huber (piano)



Harmonia Mundi- HMC 901991(CD)
Référence: Ludwig (EMI); Janowitz (DG) pour les chanteuses

rating

Je sais que se contenter de dire "Elle l'a!" n'est pas un haut niveau de critique musicale. Mais que voulez-vous que je vous dise d'autre? Ces deux mots résument si bien l'évidence qui se dégage de ce disque.

Le talent de Bernarda Fink dans les répertoires baroques et classiques nous sont connus depuis belle lurette. Celui dans le domaine de la mélodie a éclaté au grand jour dans un disque Dvorak d'anthologie, l'une des plus grandes parutions de la présente décennie dans le domaine de la mélodie.

Voici le mezzo chaleureux de Bernarda Fink face à Schubert. Fink nous confie ces mélodies comme une femme, mère à la fin de la trentaine, les confierait à son enfant de 6 ans. Il y a dans ce parcours calme et teinté de mélancolie la maturation vocale (un cuivre nouveau dans le milieu du registre), l'expérience de la vie, mais aussi une fraîcheur et une proximité.

L'artiste d'origine argentine trouve ce merveilleux équilibre entre les rôles de chanteuse et de narratrice. Comme Prégardien dans sa Belle meunière, elle ne violente jamais le texte, ne va pas au-delà d'un certain ambitus d'affects ou de voix. Il y a de la confidence ici, pas de théâtre. Bernarda Fink n'est pas une chanteuse que l'on écoute à distance, c'est une personne proche, tangible, une âme qui vient chanter pour nous.

Pour reprendre une comparaison déjà évoquée, Prégardien interprète La Belle meunière et on l'écoute interpréter. Bernarda Fink c'est autre chose: elle parle à chaque auditeur comme si elle avait fait ce disque pour lui. Au gré de ses humeurs et du flot de sa vie, chacun recueillera à son rythme et à sa mesure les confidences de cette grande artiste. Et les soirs de vague à l'âme, en partageant le Lied der Mignon (Nur wer die Sehnsucht kennt"), chacun aura le sentiment d'avoir été compris.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.