ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JOHANN NEPOMUK HUMMEL
Introduction thème et variations pour hautbois et orchestre op. 102; Septuor op. 74; Grand Concerto pour basson en fa

Vladislav Borovka (hautbois); Ivan Klansky (piano); Pavel Langpaul (basson)

Czech Nonet; Praga Camerata

Pavel Hula

Praga- PRD 250 243(SACD)
Référence: ce disque

rating

Attention chef-d'œuvre! L'Introduction, thème et variations pour hautbois et orchestre est à classer, à mon avis, dans le "top 5" des oeuvres pour hautbois et orchestre de l'histoire de la musique. Tant de charme, de simplicité et de bonheur communicatif font plaisir à entendre, surtout de la part d'un hautboïste aussi fin et d'un orchestre parfaitement proportionné.

Le risque est grand de voir une telle composition accaparé par une "bête de scène" qui va faire son grand show dans les variations. Mais ce serait une erreur fondamentale, car cela nuirait à l'ingrédient majeur de la chose: le charme détendu. Borovka et ses amis ne tombent pas dans le panneau: tout est parfait! "Prima la musica", ensuite le virtuose...

Dès le début du Septuor on comprend que ce disque se distingue des autres disques Hummel: pas besoin pour l'auditeur de "faire le tri" entre l'utilitaire et le vraiment intéressant parmi les très nombreuses oeuvres de ce compositeur. Praga a choisi et bien choisi. Là aussi, dans la section septuor, on est au "top" du genre (Hummel y est plus surprenant que Beethoven!), avec, par exemple, un "Menuetto e scherzo" qui est un vrai "Musikalischer Spass" (amusement en musique). Dans cette oeuvre de 1816 Hummel (1778-1837) est à son meilleur. On admirera par exemple la parfaite intégration du piano aux vents dans l'Andante à variations qui suit. Comme dans l'œuvre pour hautbois, nous n'avons pas là le Hummel simplement volubile et "chantilly": c'est de la vraie belle musique du début de XIXe siècle à Vienne.

Le tiercé est complet - et dans l'ordre - avec une oeuvre concertante pour basson, qui, elle aussi, mérite toutes les louanges. Ni "exotique", ni anecdotique, le basson, instrument soliste qui prêtre souvent à rire, est ici noblement mis en valeur. Pierre-Émile Barbier nous signale dans la notice que cette partition ne fut redécouverte qu'en 1957. C'est peut-être ce qui explique qu'elle ne soit pas plus connue.

Disque original, parfaitement interprété, somptueusement enregistré (il faut baisser un peu le niveau, c'est tout), bref un incontournable de chez Praga.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.