ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


LEOS JANACEK
Les excursions de Mr. Broucek

Jan Vacik (Broucek); Peter Straka (Mazal; Blankytny; Petrik); Roman Janal (Sacristain; Lunobor; Domsik); Maria Haan (Malinka; Etherea; Kunka); Zdenek Plech (Würfl; Caroskvouci; l'échevin); Ivan Kusnjer (l'apparition de Cech; Second Taborite); Martina Bauerova (Jeune garçon de café; l'enfant prodige; l'étudiant)

BBC Singers; BBC Symphony Orchestra

Jiri Belohlavek

Deutsche Grammophon- 2 CD 477 7387(CD)
Référence: ce disque (autre référence: Jilek; Supraphon)

rating

Malgré une parution plus tardive en Amérique du Nord qu'en Europe, nous n'allions pas manquer de louanger cette fête pour tous les amateurs de Janacek, ne serait-ce que parce que c'est l'un des rares enregistrements CD d'opéra d'une "grande maison" à être paru cette année et parce que Les Excursions de Mr. Broucek est un ouvrage défavorisé dans notre perception de l'héritage musical de Janacek.

Une comédie signée Janacek? Oui, et satirico-surréaliste en plus... Broucek, bourgeois autosatisfait de Prague, n'a rien d'un gentilhomme. Les excursions dans lesquelles on observe (et on raille) ses péripéties se passent sur la lune (1re partie) et au XVe siècle à Prague (2e partie), où il révèle pleinement son absence de valeurs. Pour situer le "genre" on rapprochera cet ouvrage de l'Amour des trois oranges de Prokofiev, avec l'incontournable griffe sonore et musicale de Janacek en plus.

Le premier point positif de cette parution est la fidélité à la langue tchèque, un choix à mon avis obligatoire concernant Janacek, qui traquait la musique dans les mots. Le second est l'utilisation de la partition la plus "up to date" dans l'édition critique de Jiří Zahrádka, dont on ne nous explique cependant pas les acquis. Il apparaît cependant que le sens de cette édition est celui de restituer le mieux possible les couleurs et les arêtes rythmiques de Janacek, un compositeur pour lequel beaucoup aiment tourner les coins ronds.

On remarque avec joie que Jiri Belohlavek ne dirige pas Broucek comme "De la Maison des morts". Il garde à l'ensemble une certaine légèreté de trait, et les coloris sont acérés juste ce qu'il faut. Il différencie très bien, également, les univers sonores des parties I (lune) et II (le XVe siècle hussite).

De la distribution, entièrement tchèque, on retiendra avant tout un enthousiaste travail d'équipe. Les uns et les autres ont plaisir à participer à cette grosse farce et, surtout, à faire partager leur enthousiasme au public anglais réuni pour les écouter (c'est un enregistrement en concert). Pribyl, dans la version Jilek (Supraphon), est un Broucek plus "flamboyant", mais justement, une forme de "banalité" sied bien à cette figure de gros plouc.

Ce n'est évidemment pas le premier opéra de Janacek à posséder dans sa discothèque, mais comme Mackerras ne l'a pas enregistré, Belolavek et ses amis nous proposent une lecture moderne, intelligente et bien enregistré de ce bel "opéra de complément".

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.