ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JEAN-PHILIPPE RAMEAU
"Que les mortels servent de modèle aux dieux": airs et pièces orchestrales de Zoroastre et Zaïs

Eugénie Warnier(soprano); Arnaud Richard (basse)

Ausonia

Frédérick Haas

Alpha- Alpha 142(CD)
Référence: ce disque dans ce programme

rating

Le concept est porteur: un pot pourri géant "best of Rameau". Pourvu qu'il soit bien choisi et articulé, interprété par de bons musiciens, conscients du style, le compositeur se charge du reste.

Frederick Haas, claveciniste et chef d'orchestre, a choisi de mettre en regard Zoroastre et Zaïs, deux ouvrages contemporains (1748 et 1749) mais opposés. Le premier (documenté en DVD dans une interprétation de Christophe Rousset), tragique, se nourrit d'oppositions et de combats. Zaïs est un ouvrage lumineux: "La péripétie n'est qu'irisation de surface", synthétise Haas dans son excellent préambule.

Contrairement à la tendance des dix dernières années, Haas fuit la surenchère dans l'agitation rythmique. Son Rameau a du punch, mais s'intéresse surtout au son et à la matière orchestrale, infiniment variés: de l'opulence de l'ouverture de Zaïs, à la scintillance extrême de l'accompagnement de l'air "Chantez, Oiseaux chantez". Partout, la couleur est juste (écoutez l'amalgame bois cordes dans l'accompagnement de "Cruels tyrans").

Plus que nulle part ailleurs, une filiation entre l'étrangeté de certains univers sonores de Rameau et ceux de Berlioz m'ont frappé. Ces deux compositeurs ont véritablement été des inventeurs de sons orchestraux. Frédérick Haas traite Rameau de "fou visionnaireet brûlant", signe qu'il l'a bien compris.

La prononciation s'inspire des travaux du tandem Dumestre-Lazar sur Le bourgeois gentilhomme. Cette assimilation est très patente chez Arnaud Richard, basse très autoritaire, mais se remarque aussi chez Eugénie Warnier, par exemple dans le dialogue "C'en est donc fait perfide".

À la lecture de la notice comme à l'écoute de ce trésor, qui est d'ores et déjà à ranger parmi les disques de l'année, il est évident que chez Haas et ses musiciens les actes suivent la parole (en l'occurence les écrits). Ce disque, enregistré par Hugues Deschaux, inspiré comme à ses plus grandes heures, est un miracle de bout en bout.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.