ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


LUDWIG VAN BEETHOVEN
Sonates pour piano (vol. VII): Sonates n° 27 à 29

András Schiff (piano)



ECM- ECM 1948(CD)
Référence: Brendel III (Philips); Kovacevich (EMI)

rating

Les deux dernières pierres de l'édifice beethovénien d'András Schiff sont des monuments. Alors qu'on redoutait que la luminosité post-haydnienne du jeu (et du piano) allaient mal convenir aux dernières sonates, c'est tout l'inverse qui se produit: la concentration, la profondeur de la pensée, mais aussi cette luminosité et cette rigueur dans le contrôle dynamique donnent à ces oeuvres de maturité une extraordinaire force intérieure.

Le Beethoven de Schiff est celui de l'équilibre. L'Opus 90 offre évidemment un test splendide, avec la transition vers le 2e mouvement "Nicht zu geschwind". Le pianiste hongrois trouve la pulsation naturellement évidente, comme un Ivan Moravec dans les quelques sonates qu'il a enregistrées. L'Opus 101 présente des éléments comparables: l'approche du début, qui semble sortir de l'ombre, la marche (II), qui n'a rien de carré ou de militaire, avec dans son développement des digressions projetées vers l'aigu comme dans un rêve. Dans le Langsam und sehnsuchtvoll, on voit à quel point la palette dans la nuance pianissimo-piano semble infinie avec Schiff.

Mais le test ultime c'est évidemment la Hammerklavier, cette partition qui ne tolère aucun relâchement. Aucun "savonnage" ou compromis non plus. Schiff n'est pas homme à compromis. Écoutez à nouveau comme chaque note, chaque dynamique est à sa place: le Scherzo, en l'espace de 2'41, en fourni un exemple facilement compréhensible par tous. Écoutez le toucher de l'Adagio sostenuto, écoutez comment Schiff fait sortir cette musique de l'ombre, écoutez comme c'est Beethoven qui parle - et pas l'égo d'un pianiste qui utilise Beethoven pour sa gloriole.

C'est cela la victoire de Schiff dans Beethoven, plus que dans tout ce qu'il a fait auparavant: il a su utiliser son savoir-faire puis s'effacer. Ce disque bouleversant dit tout de la grandeur de cette attitude.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.