ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


ALFREDO CASELLA
Symphonie op. 63 (Symphonie n° 3). Italia op. 11 (Rhapsodie pour grand orchestre)


Orchestre symphonique du WDR de Cologne

Alun Francis

CPO- 777 265-2(CD)
Référence: aucune

rating

Voici l'un des CD de redécouvertes majeures qui font la gloire de CPO. La Symphonie de Casella (dont les dates de vie et de mort sont 1883 et 1947 - et non celles indiquées au dos du boîtier) est une oeuvre de 45 minutes en quatre mouvements. Sa mise à la disposition des mélomanes est d'autant plus importante qu'elle s'effectue dans le cadre de tout un pan musical largement ignoré: la musique symphonique italienne du XXe siècle, occultée par le succès de la Trilogie romaine de Respighi.

Pour que les choses soient claires: je ne doute pas qu'il soit possible de mieux interpréter cette grande oeuvre, notamment en termes de textures, de moelleux et de générosité des sonorités (cf le grand thème de l'andante molto) ou de puissances des atmosphères (tel le menaçant "minore" du 3e volet). Assurément la Symphonie de Casella, qui tient de Hindemith, Strauss et Respighi (ce dernier assez peu et surtout dans le Finale; Hindemith majoritairement dans le 1er mouvement), aurait été une oeuvre pour Karajan. S'il s'était penché sur cette partition, son sort en aurait été changé. Mais le manque de curiosité des chefs, et ce celui-là en particulier, a mené à l'oubli de telles partitions - celle-ci fut pourtant jouée en 1941 par le Chicago Symphony, la Staatskapelle de Dresde et le Philharmonique de Vienne.

OK Casella a été un sympathisant mussolinien mais sa musique ne sonne pas "idéologique" et il n'est peut être pas utile de pratiquer aujourd'hui de la "dégénérescence à l'envers". Cette Symphonie op. 63 est une grande symphonie post-romantique bien orchestrée, habilement articulée et généreuse. Plus on l'écoute, plus elle charme et convainc. Point final.

Cette composition importante est couplée à une partition plus immédiatement plaisante, une rhapsodie aussi luxuriante au niveau de l'orchestration, mais qui traduit en sons la chaleur et le sens de la fête.

Disque original, instructif qui apporte vraiment quelque chose.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.