ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


SERGEÏ RACHMANINOV
Symphonie n°2; Vocalise


Orchestre du Festival de Budapest

Ivan Fischer

Channel Classics- CCS SA 21604(SACD)
Référence: Temirkanov (CD; EMI); Cura (CD; Avie); Sanderling (CD; DG)

rating

Voici un CD qui ne paie pas de mine. D'abord c'est une grosse surprise, puisque les disques symphoniques d'Ivan Fischer chez Philips ne laissaient en aucun car espérer une telle performance. Ensuite, et c'est à dessein que je parle de "performance", parce que c'est un accomplissement majeur que de réussir aussi bien une 2e Symphonie de Rachmaninov sans jamais en rajouter.

Alors que les précédents disques de Fischer étaient plutôt du genre vulgaire, cette 2e Symphonie s'avère d'une sobriété étonnante. Tout au long de ces 58 minutes on cherche en vain la moindre trace d'un effet ou d'un détournement du texte. Si elle est antispectaculaire au possible (aux antipodes de Svetlanov), cette gravure est néanmoins d'un raffinement extrême. Un peu comme dans les Symphonies de Beethoven par Barenboïm, Ivan Fischer semble définir un cadre général dans lequel il réussit à faire entrer le plus de musique possible. On aura beaucoup de mal à trouver la moindre faille de logique, tant dans la polyphonie, le goût très sûr des équilibres, que dans les rapports entre les tempos.

Partout le son est soigné, les phrases s'imbriquent avec la plus pure évidence: l'orchestre semble en quête d'une fusion glorieuse des timbres, chaque pupitre étant à l'écoute des autres. C'est une lecture orchestrale d'une minutie extrême à laquelle nous convie Ivan Fischer. Je l'ai dit et le répète: il y a des interprétations plus exaltées, plus colorées, ou plus partisanes, mais il n'y en a pas beaucoup de plus justes et plus belles. Cet équilibre fait qu'assurément le disque, buriné à l'extrême et pensé dans le moindre détail, de Fischer sera la version que j'offrirai désormais à qui désirerait faire connaissance avec l'œuvre. Le son multicanal de Channel est à la fois spectaculaire, efficace et d'une grande musicalité. Carton plein, donc.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.