ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


CLAUDE DEBUSSY
L'oeuvre pour piano ; vol. 5: Khamma; Jeux; La boîte à joujoux

Jean-Efflam Bavouzet (piano)



Chandos- CHAN 10545(CD)
Référence: ce disque

rating

Voici un bijou que l'on attendait pas: un cinquième volume de l'intégrale Debussy de référence, signée Jean-Efflam Bavouzet. Avec un programme ô combien original qui nous permet notamment de jeter un oeil neuf et scrutateur sur deux partitions "pointues" et mal aimées de Debussy: Khamma et Jeux.

Les préceptes qui ont guidé la réalisation de l'intégrale sont là, à nouveau: un piano parfait, parfaitement réglé, parfaitement capté et joué avec un sens des couleurs et atmosphères sans égal. C'est très clair dans une partition naturellement éloquente, comme La Boîte à joujoux, ce ballet pour enfants que Debussy ne put orchestrer et qui le fut par André Caplet.

Les trois partitions sont donc des versions primitives de ballets orchestrés par la suite. Les promoteurs du disque soutiennent que le stade de la composition pour piano était assez élaboré pour que cet enregistrement, amenant à les considérer comme des œuvres pianistiques en soi, puisse être légitime. Bavouzet avoue que plusieurs passages de ces particelles sont à la limite du jouable. La notice nous indique que le pianiste a "légèrement édité" les versions, mais aussi "ajouté certains détails tirés de la partition orchestrale".

Une seule perception qui vaille ici: cela sonne-t-il comme une partition de piano ou comme un "manque d'orchestre"? La réponse favorable ne fait pas de doute: les partitions de piano éclairent ces œuvres d'une autre lumière, très légitime, la redécouverte étant rendue d'autant plus fascinante que Khamma et Jeux sont plagés en détail, en lien avec une description très claire de l'argument des ballets. Redécouverte d'autant plus fascinante aussi que Khamma reste une œuvre marginale et peu connue, que cet éclairage irisé permettra peut-être de revaloriser (idem pour Jeux, refuge des "vrais debussystes").

L'éloquence atmosphérique de Bavouzet dans Jeux est extraordinaire au point de devenir l'un des hauts faits de son intégrale. En cinq CD - et malgré toutes les merveilles qu'il a gravées auparavant - ce pianiste est devenu immortel!

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.