ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


RICHARD WAGNER
Das Rheingold (L'Or du Rhin)

Juha Uusitalo (Wotan); Anna Larsson (Fricka); Franz-Josef Kapelmann (Alberich); John Daszak (Loge) ; Matti Salminen (Fasolt); Stephen Milling (Fafner); Christa Mayer (Erda); Sabine Von Walter (Freia); Gerhard Siegel (Mime); Ilya Bannik (Donner); Germán Villar (Froh); Silvia Vázquez (Woglinde); Ann-Katrin Naidu (Wellgunde); Hanna Esther Minutillo (Flosshilde)

Orquestra de la Comunitat Valenciana

Zubin Mehta

Unitel- 700604(BLU-RAY)
Référence: ce Blu-ray

rating

C'est un choc inattendu, surtout pour quelqu'un qui n'est pas un "fan" de La Fura dels Baus en charge de la scénographie de ce Ring pas comme les autres, qui marginalise avec bonheur la médiocrité provinciale, alias le Ring de Weimar, proposée jusqu'ici en Blu-ray (Arthaus)

Il va falloir beaucoup d'imagination à Robert Lepage au Met pour surpasser l'efficacité de cette vision, qui pourra heurter les traditionnalistes mais s'adresse a un public qui a intégré La Guerre des étoiles, Le Seigneur des anneaux et autres sagas du même acabit. Le parti pris se veut ostensiblement celui d'un Ring du XXIe siècle tant au niveau des moyens techniques (projections) que de l'imaginaire visuel. La Fura dels Baus dépasse largement le stade des rayons laser du Ring de Barenboïm.

Deux choses importantes à préciser. Ce dispositif qui intègre des projections en fond de scène est remarquablement englobé et utilisé par la caméra de Tiziano Mancini alors que le Met s'est planté en tentant de filmer la Damnation de Faust de Robert Lepage. La seconde considération est que les moyens ne sont pas ici une fin en soi. Ils sont au service du regard sur l'œuvre. Regard à mon sens consistant et pertinent.

Il y a tout d'abord ce que la technologie permet. La descente sur terre de Wotan et Loge dans l'antre d'Alberich, est un pur moment d'anthologie. Wotan et Loge sont sur une sorte de chariot élévateur et les projections simulent une descente sur terre puis une entrée dans la croûte terrestre pour aboutir dans un univers de type Metropolis. L'état de la terre à la remontée délivre l'un des messages principaux du spectacle: l'état de déséquilibre induit par celui qui s'imagine vouloir dompter le cours des choses. C'est aussi par la destruction de l'état naturel des éléments (cf. les aquariums dans lesquels nagent les filles du Rhin et qu'Alberich vide pour récupérer l'or) que peut être acquis un gain. Mais ce gain ne dure pas.

Les projections ajoutent-elles une dimension ou limitent-elles le cadre de notre imaginaire? Le temps passé à se demander quelle est la signification de ce mi-foetus, mi-bébé, vaguement hydrocéphale et de couleur vert Chartreuse empêche-t-il de goûter la musique de Wagner? Chacun a sa propre réponse. Pour ma part, plutôt réfractaire au genre, je ne pensais pas être aussi réceptif et, même s'il me faut avouer que plusieurs choses m'échappent, j'ai été scotché à mon écran. Junior, 18 ans, que l'on ne peut aucunement suspecter d'un quelconque attrait pour Wagner, de passage dans la pièce y est resté pendant une scène entière en concluant "c'est cool l'opéra et en plus c'est beau". Pas de généralisation à partir d'un cas particulier, mais ce sont bien nos repères qui vascillent.

Mais toute expérimentation ou lecture scénique ne va pas très loin - on l'a vu avec Mozart-Sellars - si la musique n'est pas au niveau. Et c'est là que la surprise est vive de voire cette direction logique de Zubin Mehta qui va droit au but sans chichis, ce son nourri, et, surtout, tous ces chanteurs qui forment une vraie équipe à armes égales et portent l'ouvrage. Quelle différence avec la distribution-gruyère des CD Bayreuth-Thielemann!

Le RIng du XXIe siècle? Voyons la suite… Mais c'est un pas cohérent et imaginatif dans une autre direction. C'est pour cela que c'est important.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.