ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


IGOR STRAVINSKY
L'Oiseau de feu; Symphonie de Psaumes


Choeur et Orchestre de la Cité de Birmingham

Andris Nelsons

Orfeo- C 804 101A(CD)
Référence: aucune dans ce couplage

rating

Que les choses soient claires d'emblée: la Symphonie de Psaumes de Karel Ancerl devance celle, claire et fluide, manquant de vraies basses II dans le choeur, d'Andris Nelsons.

Cela dit, on juge un disque généreux au couplage rarissime et intéressant. En tant que tel, ce CD vaut 10/10... et nettement.

Il est vertigineux de recevoir cette parution, sommet d'intelligence, de préméditation, de finition, de détails, d'architecture, de maîtrise en même temps que le pet dans l'eau qu'est le Sacre de Dudamel. Va-t-on observer chez les chefs le clivage entre star-système et vraies valeurs qui se dessine chez les pianistes (voir l'article sur les Sonates de Beethoven par Steven Osborne).

Andris Nelsons prend la suite des divers enregistrements Dorati de l'Oiseau de feu, imposant une très évidente et poétique filiation rimskienne. Aucune forfanterie ici, aucun "geste" mais une rigueur dans les phrasés et l'accentuation, ainsi qu'une transparence polyphonique majeures, dignes d'un vieux routier qui possède la partition depuis 40 ans (Nelsons en a 32).

Cet enregistrement fascine par sa scintillance, sa radiographie orchestrale, mais aussi son expressivité. La justesse et l'intelligence de ses sonorités aussi. Jamais Nelsons ne tombe dans la romantisation ou le "faussement confortable" (cf. Berceuse). Pour le centenaire de L'Oiseau de feu, voilà la grande lecture attendue.

Et la Symphonie de Psaume n'est pas mal du tout… Oui, le premier volet est un peu rapide et léger, mais la clarté d'Expectans est fascinante, tout comme le rouleau compresseur rythmique du Psaume 150. À travers sa lecture hiératique, Nelson place la Symphonie de Psaumes dans la lignée des Noces et d'Oedipus Rex, visant une sorte d'implacabilité presque désincarnée. La démarche est surprenante et fascinante.

Très grand chef, à suivre.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.