ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


ALFREDO CASELLA
Symphonie n° 2; A notte altra pour piano et orchestre

Sun Hee You (piano)

Orchestre symphonique de Rome

Francesco La Vecchia

Naxos- 8.572414(CD)
Référence: Noseda (Chandos)

rating

Nous venons de découvrir la 2e Symphonie de Casella, à travers l'enregistrement de Noseda chez Chandos. Et voilà déjà une autre version.

On pouvait imaginer que l'Orchestra Sinfonica di Roma ne tienne pas le coup par rapport au BBC Philharmonic. Eh bien, la phalange italienne fait plus que bonne figure et, vraiment, même ces répertoires marginaux montrent par comparaison que Noseda est l'un des chefs les plus platement insignifiants de la planète.

Dès les premières secondes, Francesco La Vecchia transforme la 2e Symphonie de Casella en grand poème épique. Il y a tout au long de cette interprétation une ardeur, une sève, qui rendent la découverte de cette œuvre encore plus gratifiante. Il y a aussi un léger changement de spectre: La Vecchia "démahlérise" la 2e Symphonie de Casella, pour lui donner un côté brut très italien qui évoque parfois Respighi (2e volet).

Certes, si Mariss Jansons et le Concertgebouw se mettent à enregistrer cette symphonie demain, je vais être gêné aux entournures par mon 10/10. Il est évident que, même s'il fait très bonne figure, le Symphonique de Rome n'est pas l'orchestre le plus moelleux de la terre. Mais il y a une telle envie, une telle foi - et la partition de 55 minutes est tellement belle - que le 10/10 me semble être, en l'état et aujourd'hui, la note la plus justifiée.

Aux amateurs de Wagner, Liszt, Strauss et Mahler, ciblés par l'enregistrement Noseda, on ajoutera très clairement ici les férus de Scriabine (dont les symphonies, créées entre 1900 et 1905 précèdent celle-ci). Un autre aspect de ce nouvel enregistrement est une mosaïque orchestrale plus individualisée, face au fondu généralisé agencé par Noseda. La technique capte de manière factuelle et avec impact cette richesse.

L'avantage de l'opposition Noseda-La Vecchia est sa clarté. Le premier est "rond" et très germanique, alors que le second joue sur les aspérités dans un idiome plus pan-européen. Chacun choisira selon ses goûts. Si vous voulez entendre le plus de références Strauss-Wagner possibles; c'est Noseda qu'il vous faut. Je crois qu'il y a plus de Casella ici.

Les deux parutions offrent de généreux couplages. Scarlattiana est parfait chez Noseda. Nous avons ici une autre partition orchestrale avec piano obligé, tout aussi éloquente, intéressante, plus atmosphérique que le pastiche néo-classique.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.