ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil

LE CONCERT SPIRITUEL AU TEMPS DE LOUIS XV
ARCANGELO CORELLI
Concerto grosso op. 6 n° 4
GEORG PHILIPP TELEMANN
Ouverture avec la Suite en ré majeur pour viole de gambe et cordes TWV 55:D6; Concerto en la mineur pour flûte à bec; viole de gambe; cordes et b.c TWV 52:a1; Ouverture avec la Suite en mi mineur TafelmusiK à deux flûtes TWV:c1
JEAN-PHILIPPE RAMEAU
Les Indes Galantes; Suite des airs à jouer


Le Concert des Nations

Jordi Savall

Alia Vox- AVSA 9877(SACD)
Référence: ce disque

rating

Avec ce disque d'abord plaisant et aisé, Jordi Savall va assurément se réconcilier avec la partie de son public qui a trouvé difficile de le suivre dans ses projets fouillés mais "intellos" sur Jérusalem ou les Cathares.

Jordi Savall, le chercheur de musiques, l'amoureux des sons, le concepteur de spectacles, l'intellectuel, le militant culturel, est aussi un hédoniste qui prouve que la musique baroque sur instruments anciens n'a aucune raison d'écorcher les oreilles pour être "authentique". On le savait déjà, mais on est heureux de le voir confirmé, dans la semaine de l'écoute des baroqueux de Boston faisant grincer Mozart.

Le Concert des Nations affiche un violoniste vedette inhabituel, Enrico Onofri (d'Il Giardino armonico), qui remplace Manfredo Kraemer. À la flûte à bec Pierre Hamon; à la traversière Harc Hantaï. Tous ici sont des "cadors" dans leur domaine: Lislevand est au théorbe et je vous laisse imaginer Pedro Estevan dans Rameau!

L'agencement du programme est parfait. Savall nous réserve Rameau pour le dessert; Telemann est le plat de résistance de cette "musique de table", après l'idéale mise en bouche de Corelli, le premier maître de l'orchestre et inventeur du concerto grosso. Le Concert spirituel offre une thématique et un hommage (à l'ouverture de la musique au public) permettant un ancrage chronologique et historique. C'est aussi, par une habile francisation – et donc européanisation – du contexte, une occasion de rendre à Telemann la dimension cosmopolite qui lui est due.

Il y a partout une audible gourmandise de l'alliance de l'individuel et du collectif (très intéressant, vraiment, d'entendre une ouverture pour viole de gambe – soliste, Savall lui-même - et orchestre!); la fête des couleurs et l'enregistrement parfaitement spatialisé et proportionné. La distinction et le goût se logent dans le moindre détail, comme en témoigne le sublime concerto pour «flauto dolce». Jamais une flûte à bec n'a sonné avec autant de moelleux.

Le très grand plaisir pour tout public. Souhaitons à ce disque de fête un grand succès populaire.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.