ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


LUIS DE FREITAS BRANCO
Symphonie n° 4; Vathek


Orchestre National de la Radio Télévision Irlandaise

Alvaro Cassuto

Naxos- 8.572624(CD)
Référence: ce disque

rating

Si vous avez apprécié nos recommandations en ce qui concerne la découverte de la musique de Casella, n'hésitez pas une seconde à vous intéresser à ce quatrième volume de la musique de Luis de Freitas Branco (1890-1955).

Les deux oeuvres au programme de ce disque sont des merveilles, tant la 4e Symphonie (1944-52), d'une durée de 42 minutes, que le substantiel (34 minutes) Vathek, un "poème symphonique en forme de variations sur un thème oriental" (1913).

Alors que l'on range Freitas Branco volontiers parmi les post-franckistes, Vathek témoigne d'une inspiration tout à fait moderne. La notice note fort à propos le caractère inouï en 1913 d'un fugato à 59 "voix" (la 3e variation - Délice des yeux; on dirait du Bartok à son meilleur... débouchant sur du Ligeti !!!). Toute cette partition révélatrice du talent - voire du génie - de Freitas Branco dépasse largement l'exercice de style et témoigne d'un sens du mystère et de l'évocation que l'on retrouve chez Respighi ou Ginastera avec au loin un parfum ravelien (la variation IV: Palais des parfums est sublime).

La 4e Symphonie est peut être plus académique dans sa forme et ses sources d'inspiration (le grégorien, harmoniquement tiraillé). Comme l'a très bien souligné mon collègue David Hurwitz, l'oeuvre "rappelle le Hindemith de Nobilissima Visione, même si l'écriture est différente et la forme traditionnelle". On pense aussi à la musique de film de Honegger. La puissance expressive et la vraie éloquence de cette symphonie témoignent de l'injustice faite à Luis de Freitas Branco. On est ici à quelques coudées au dessus du concerto de Respighi sur les modes grégoriens.

La prise de son n'est pas un exemple d'audiophilie (c'est un peu sec) mais ne porte aucun préjudice à l'appréciation de cette grande musique méconnue du XXe siècle défendue par un expert et un orchestre dévoué à la cause.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.