ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


IGOR MARKEVITCH
Concerto pour piano; Cantate; Icare

Martyn van den Hoek (piano); Nienke Oostenrijk (soprano)

Netherland Concert Choir; Orchestre philharmonique d'Arnhem

Christopher Lyndon-Gee

Naxos- 8.572157(CD)
Référence: cet enregistrement

rating

Il faut tout d'abord tirer son chapeau au travail éditorial unique de Naxos dans la mise en valeur de l'oeuvre d'Igor Markevitch compositeur. Ce disque n'est pas une nouveauté puisqu'il reprend un programme précédemment disponible chez Marco Polo (les enregistrements datent de 1998 et 1999).

Mon collègue David Hurwitz m'a fait remarquer que dans l'édition Marco Polo ce programme était le volume 6 de l'édition Markevitch, mais que chez Naxos, c'est le volume 7, la collection étant plus complète. Le volume était attendu, puisque c'est lui qui comprend Icare, le chef-d'œuvre de Markevitch.

Le Concerto pour piano, qui ouvre le CD, date de 1929. C'est donc une œuvre d'un compositeur de 17 ans. Elle rappelle un peu ce que composait Tcherepnine à la même époque. Le mouvement lent a aussi un côté acide qui fait penser à Schulhoff. Le finale motorique évoque Prokofiev.

Cantate, de la même époque (1930), est une commande de Diaghilev au jeune prodige. L'œuvre est composée sur un texte de Cocteau et rappelle on ne peut mieux le bouillonnement musical post-stravinskien du Paris des années 30: Tansman, Tcherepnine, Martinu sont des cousins et peut être des modèles de Markevitch compositeur. L'œuvre est pour soprano, choeur d'hommes et orchestre et dure 25 minutes.

Avec Icare (1932, révisé en 1943), on est assurément un cran au-dessus. La partition proposée ici est adapté de L'Envol d'Icare de 1932. Markevitch tourne le dos à une forme de néo-classicisme au profit d'un langage plus élaboré, plus subtil et plus dramatique. La révision va à l'essentiel en supprimant les aspects parfois alambiqués de l'original (quarts de ton). Lyndon-Gee est de toute évidence passionné par cette oeuvre, dont il sculpte les épisodes des ailes, puis de l'envol d'Icare avec un soin du détail et de la gradation tout à fait remarquables, le sommet étant atteint dans la mort d'Icare.

Voici le volume de choix pour aborder l'œuvre de Markevitch compositeur.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.