ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil

COMPOSTELA
Anonymes
Les Vêpres de Saint Jacques de Compostelle


Ensemble Organum

Marcel Pérès

Ambroisie- AMB 9966(CD)

rating

Cela faisait un petit moment que l'on n'avait plus entendu de nouvel enregistrement de l'Ensemble Organum. Après cette éclipse qui l'aura vu passé du label Harmonia Mundi à Ambroisie, Marcel Pérès se rappelle à notre bon souvenir et c'est un pur enchantement.

Le répertoire médiéval lié au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle a connu depuis longtemps déjà des enregistrements fabuleux. Citons le tout premier enregistrement de Jordi Savall (EMI Réflexe) et celui de Venance Fortunat (Solstice). Il est vrai que les pièces contenues dans le Codex Calixtinus, un manuscrit du XIIe siècle, conservé à la Cathédrale de Santiago, regorgent de monodies extraordinaires, d'un lyrisme qui mêle un puissant sentiment religieux et une sublime inventivité mélodique et ornementale. Les polyphonies sont du même acabit: elles offrent aux interprètes la possibilité de déployer une énergie vitale du plus bel effet. Le meilleur exemple est le conduit Congaudeant Catholici qui conclut ce disque, la plus ancienne polyphonie à trois voix de Maître Albert de Paris, le grand chantre de la Cathédrale Saint-Etienne de Paris.

Marcel Pérès a reconstitué en grande partie l'office des premières vêpres de Saint-Jacques, chantées le 24 juillet, veille de la fête du saint apôtre. Les huit voix d'hommes s'imposent par la raucité sublime de leur timbre, la capacité de se fondre en une masse polyphonique imposante mais non au détriment d'une expression plus solistisante. Cette malléabilité vocale est exemplaire. Mais, plus encore, c'est dans l'acte même de chanter que l'on appréciera cet enregistrement. Marcel Pérès s'est, depuis longtemps déjà, opposé à l'esthétique monastique issue de Solesmes, au nom même du respect de la tradition orale. Le déni de toute battue rythmique régulière, la dynamique mouvante, liée au degré de solennité liturgique de l'office (cf. notamment les doxologies, fort imposantes), concourent à redonner vie et vigueur à une tradition ancienne du chant liturgique que des habitudes vocales avaient fini par anesthésier complètement.

Marcel Pérès nous offre une prodigieuse geste liturgique et rend au chant sacré sa part de mémoire vive. C'est magnifique!

--Sylvain Gasser

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.