ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


WOLFGANG AMADEUS MOZART
Sonates pour piano à quatre mains K. 358; K. 381; K. 497; K. 521. Adagio et Allegro K. 594

Nadia Reisenberg et Artur Balsam (piano)



Bridge- 9148(CD)

rating

Cette réédition d'enregistrements parus il y a fort longtemps en microsillons sous le label américain Musical Heritage Society vaut pour deux raisons, l'une tenant au programme, l'autre aux interprètes. On trouvera ici quatre des six sonates pour piano à quatre mains de Mozart (K.358, 381, 497, 521) et la transcription de l'Adagio et Allegro K. 594, originellement composé pour orgue mécanique. Ces sonates sont moins connues que les sonates pour piano mais la fraîcheur de l'inspiration, le charme mélodique, et l'émotion bien réelle et sérieuse qui se dégage des mouvements lents en font des œuvres extrêmement précieuses pour saisir Mozart chez lui, sans apprêt, composant une musique destinée à lui-même et à un autre pianiste forcément ami.

Les deux sonates les plus tardives sont respectivement contemporaines des Noces de Figaro et de Don Giovanni et ce voisinage se fait sentir. Comme le notait Claudio Arrau, jusque dans sa musique pour piano, Mozart reste un dramaturge. C'est bien sensible ici. Quant à l'Adagio et Allegro, bien qu'il s'agisse en apparence d'une œuvre de circonstance, on peut y voir le témoignage de l'énergie angoissée qui prélude à l'ultime année 1791, celle où les tensions vont alterner avec une atmosphère de détente paradisiaque. Ces sept minutes de musique sont placées entre le Quintette en ré K. 593, aux accents parfois grinçants, et le 27e Concerto pour piano (K. 595), où la terreur se dénoue, mais elles penchent encore vers les gouffres du Quintette. L'atmosphère de l'Allegro anticipe sur celle du Confutatis du Requiem ou du choral des hommes armées de La flûte enchantée.

On notera que ces œuvres ont été rarement réunies et que, quand elles l'ont été plus ou moins, le résultat n'a pas toujours été aussi convaincant qu'il l'est ici. On connaît assez peu en France Nadia Reisenberg (1904-1983) et Artur Balsam (1906-1994). Elle était juive de Lituanie, il était juif de Pologne. A la fin des années30, ils s'exilèrent aux Etats-Unis où ils firent l'un et l'autre une carrière importante mais se firent surtout connaître comme accompagnateurs. Balsam collabora notamment avec de très grands violonistes (Milstein, Menuhin, Francescatti), ainsi qu'avec le Quatuor de Budapest. Sa consœur se voua beaucoup à la musique de chambre et fut la première à donner à la radio l'intégrale des concertos de Mozart. Le style est délicieux. Dynamique, tendre, vivant, avec une très belle sonorité lisse et limpide. Un peu datée peut-être... Aujourd'hui, on jouerait peut-être moins classique et plus vigoureusement contrasté, surtout dans l'Adagio et Allegro, mais au fond, il n'y a rien à redire tant tout cela procède d'une vision cohérente de la pureté mozartienne.

On aurait quand même bien aimé que l'éditeur, qui nous dit -in english only- des tas de choses sympathiques sur Nadia Reisenberg mentionne au moins les dates des enregistrements que l'on peut vraisemblablement situer quelque part dans les années 50.

--Jacques Bonnaure

Les 10/10 du mois

Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

HECTOR BERLIOZ
Symphonie fantastique
Philharmonia Zürich
Fabio Luisi
Philharmonia.rec

ANTON BRUCKNER
Symphonie n° 6 (version 1881)
Philharmoniker Hamburg
Simone Young
Oehms Classics

FRANCIS POULENC
Sept Chansons, Messe en sol, Quatre Motets pour un temps de pénitence, Quatre Motets pour le temps de Noël
Elora Festival Singers
Noel Edison
Naxos

JOHANN SEBASTIAN BACH
Sonates et Partitas, Suites pour violoncelle (transcriptions pour luth et pour théorbe)
Hopkinson Smith (luth et théorbe)
Naïve

PIOTR ILYICH TCHAÏKOVSKI
Iolanta
Anna Netrebko (Iolanta); Sergey Skorokhodov (Vaudrémont); Alexeï Markov (Robert); Vitalij Kowaljow (Roi René); Luka Debevec Mayer (Bertrand)
Choeur et Orchestre philharmonique slovène
Emmanuel Villaume
Deutsche Grammophon

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.