ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil

WATERCOLOURS
Mélodies de LARSSON, ALFVÉN, NYSTROEM, RANGSTRÖM, NORDQUIST, DE FRUMERIE, LINDE, AULIN

Anne Sofie von Otter (mezzo-soprano); Bengt Forsberg (piano)



Deutsche Grammophon- 474 700-2(CD)
Référence: Celui-ci

rating

Après un premier album paru il y a quelques années ("Wings in the Night") déjà chez DG, Anne Sofie von Otter renoue ici avec un florilège de mélodies suédoises, plus rares et plus soigneusement choisies encore. Illustrée par d'innombrables maîtres, la "romans" suédoise, équivalent du lied allemand, déroule depuis plus d'un siècle et demi un art d'un romantisme intemporel dont la pureté décantée et distante illustre une quête de l'intime et de l'indicible à l'écart des courants modernistes ou nationalistes (pas de folklore, y compris dans des pièces pourtant de nature populaire comme les Chants serbes de Tor Aulin).

Le choix fort subtil opéré par la cantatrice compose un admirable bouquet, où les compositeurs "connus" (Alfvén, Aulin, Nystroem, Rangström) le cèdent largement à des pages plus rares de compositeurs dont la maturité créatrice s'est épanouie au milieu du XXe siècle: Larsson, Nordquist, l'étonnant Gunnar de Frumerie, élève de Cortot, ou le tardif Bo Linde, le seul à recourir à une écriture inspirée des techniques sérielles. Les poèmes, d'une exceptionnelle qualité, louvoient entre moralisme, philosophie et, surtout, l'omniprésent mysticisme de la Nature nordique, austère, secrète. La chaleur fondante et parfois rude de la langue suédoise s'y trouve enserrée dans un cadre lapidaire, où ligne et couleurs motiviques et harmoniques définissent autant qu'elles évoquent, ménageant à la fois clairs-obscurs chaleureux jusqu'à la magie, timidités tendres et arides passions de l'intime.

Tout l'art de la cantatrice, parvenue à un degré de maturité inimaginable, réside dans cet équilibre presque impossible entre la quête des nuances les plus infinitésimales et une poésie ineffable, équilibrant avec des parcimonies presque zen l'imprécision du rêve et la poursuite insatiable des modelés expressifs. Cette dualité flottante entre le rationalisme analytique de l'interprète et l'infini pouvoir évocateur d'une voix incroyable de souplesse, de velouté, de douceur et d'économie, maintient miraculeusement en balance la sincérité de l'effusion et la force scrutatrice au sein d'une démarche quasi-mystique. Von Otter paraît ici, comme souvent, plus grande, plus synthétique surtout que d'autres orfèvres de la mélodie comme les archétypiques Schwarzkopf ou Fischer-Dieskau dont le réalisme (et le narcissisme) de collectionneurs se jette avec rapacité sur les signifiants, sur les apparences, sur les détails avec un orgueil étranger à l'humilité profonde du signifié.

Partout, la pureté de l'élocution (qui nous rend d'ailleurs cette langue totalement et immédiatement familière), la sévère sobriété, l'instinct dramatique infaillible, les demi-teintes sublimes, exaltant les couleurs changeantes où ces musiques nourrissent leur âme, fascinent, couvés en nuances fragiles et pourtant toujours justes, ouvrant un éventail expressif quasi-infini. Écoutez von Otter ménager naïvetés, confidences, émois, tristesses poignantes (le bouleversant mimodrame en quatre épisodes de Bo Linde qui clôt le récital dans un expressionnisme étrange et murmuré), mélancolies extatiques (les Chants d'amour de Frumerie), épopées grondantes (le superbe -et straussien- Till havs de Nordquist, popularisé par Jussi Björling) et emphase farouche ("L'amazone" de Rangström).

Bengt Forsberg assure à cette vocalité tour à tour d'albâtre et de flamme le concours d'un pianisme translucide, aussi incisif, précis et pondéré qu'il peut se révéler aérien ("Le baiser du vent" qui ouvre le récital), évanescent ou mordant, portant au triomphe un disque à l'universelle et indémodable beauté. Sublime !

--Pascal Brissaud

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.