ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil

HEROES AND HEROINES
GEORG FRIEDRICH HAENDEL
Airs extraits d'Alcina; Solomon; Ariodante; Hercules

Sarah Connolly (mezzo)

The Sixteen; The Symphony of Harmony and Invention

Harry Christophers

Coro- COR 16025(CD)

rating

Somptueux et admirable. Admirable, parce que simple en apparence, l'art de Sarah Connolly, une voix de mezzo très dense, absolument pas caverneuse, idéalement projetée, touche à l'essentiel: la musique et ce qu'elle exprime.

On en connaît des récitals Haendel de chanteurs (contre-ténors surtout) qui donnent l'impression de s'adresser à l'auditeur en disant "Hé, vous avez vu ma voix? Impressionnant, non?" Rien de tel avec cet ancienne choriste des Sixteen, qui a choisi d'incarner dans un même récital héros et héroïnes, s'attardant particulièrement sur le caractère de Ruggiero dans Alcina, ce qui nous vaut un air "Verdi prati" d'une concentration et d'une émotion parfaites, et sur celui d'Ariodante, où Connolly impressionne peut-être encore plus.

Ce disque est une véritable performance, puisque Sarah Connolly, sans artefacts vocaux, contourne tous les pièges de l'écriture haendelienne: les vocalises sont nettes mais pas sur-articulées, les graves ne sont jamais poussés, l'expression tangible, sensible mais pas mièvre. Si je devais caractériser un tel travail par trois mots se serait "finesse", "intégrité" et "équilibre".

Sarah Connolly réussit là où tant de ses confrères faillissent: dans la caractérisation dramatique des personnages et dans l'intelligence de la conception du programme, qui fait que tous les caractères abordés sont dans ses cordes, servis par une voix d'une égale qualité sans changements de couleurs préjudiciables et rendus de manière dramatiquement incarnée. Cela a l'air simple, mais c'est le sommet de l'art et ce n'est pas si fréquent. L'accompagnement de Christophers est de la même perfection: si vous voulez avoir un exemple pertinent de quelle manière il couve la voix de son ancienne choriste allez plage 7, au "Scherza infida" d'Ariodante, le joyau parmi les merveilles de ce disque.

Mine de rien, voici l'un des grands récitals vocaux de l'année.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.