ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


JEAN SIBELIUS
Snöfrid; Ouverture en la mineur; Cantate du couronnement; Rakastava; Oma Maa; Andante festivo

Stina Ekblad (narratrice); Jaako Kuusisto (violon; Rakastava); Ilkka Pälli (violoncelle; Rakastava)

Jubilate Choir; Orchestre symphonique de Lahti

Osmo Vänskä

BIS- BIS CD 1265(CD)
Référence: ce disque-ci

rating

Une pure merveille, que ce volume 54 de l'édition intégrale des œuvres de Sibelius. Personne avant Vänskä ne m'avait vraiment convaincu que "l'Improvisation pour récitant, chœur mixte et orchestre", Snöfrid, ou la Cantate pour le couronnement de Nicolas II étaient des oeuvres qui valaient le coup d'être réécoutées. Osmo Vänkä y parvient si bien que j'ai écouté ce CD en boucle!

Ces oeuvres d'approfondissement y reçoivent une lecture d'un lyrisme profond et d'un raffinement absolu. Ainsi, la 2e intervention du chœur dans Snöfrid (après le récit) est d'une beauté brûlante, touchante, alors que l'Ouverture en la mineur de 1902 apparaît incompréhensiblement négligée des programmateurs de concerts. Si elle n'est pas du niveau de Finlandia ou En Saga, cette partition reposant sur le retour perpétuel d'une cellule qui s'amplifie petit à petit, vaut bien mieux, en début de concert, qu'une énième ouverture de Beethoven ou de Mozart ou que ces pénibles alibis culturels contemporains avec lesquels on nous casse régulièrement les oreilles.

Même la Cantate du couronnement devient intéressante sous la baguette de Vänskä, et pas seulement la 2e partie, qui contient des pages réellement inspirées, mais également la 1re section (très bel intermède central intimiste). Rakastava est un petit bijou poétique de 12 minutes: cela on le savait bien avant Vänskä et on le sait encore mieux après l'avoir écouté, surtout que le chef y trouve l'occasion (dans le 2e mouvement) d'y mettre en œuvre ses fameux pianissimos impalpables. Le disque s'achève sur la Cantate Oma Maa (Ma Patrie), seul léger temps mort à mon sens, et sur une version hymnique mais fluide et en rien surchargée de l'Andante festivo.

Un Sibelius d'approfondissement, certes, mais aussi le disque magistral et original du plus grand sibélien de notre temps.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.