ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


FRÉDÉRIC CHOPIN
Sonate pour piano n° 3; 3 Mazurkas op. 59; Nocturne op. 9 n° 2; Fantaisie-Impromptu op. 66; Andante spianato et Grande Polonaise brillante op. 22

Dong-Hyek Lim (piano)



EMI- 5 57702 2(CD)
Référence: Sonate: Freire (Decca); Lipatti (EMI) et ce disque-ci

rating

Oui: 10/10 pour un programme Chopin par un Coréen de 20 ans! Si vous ne me croyez pas, écoutez... C'est d'ailleurs, entre parenthèses, ce que vous aurez de mieux à faire, tant les merveilles de ce disque vous bouleverseront. Je les entends déjà les remarques du genre: "Un bon soliste asiatique de plus? Et alors ?" Et alors, c'est plus que cela, bien plus que cela.

La découverte de Dong-Hyek Lim dans un disque Chopin, Schubert, Ravel de la série «Martha Argerich présente» chez EMI en 2002 nous avait mis la puce à l'oreille: c'était le CD d'un adolescent de 17 ans et le résultat, notamment dans Schubert, paraissait irréel pour la maturité de la musicalité, le sens de la couleur, du flux musical et la finesse du toucher. Lim, après avoir refusé le 3e Prix du Concours Reine Elisabeth en 2003 et avoir, semble-t-il, décroché un contrat chez EMI, récidive dans un disque Chopin. Et là, je me suis dit que, sauf peut être avec Konstantin Lifschitz, je n'avais pas ressenti un choc pareil à l'écoute d'un jeune pianiste (Lim est né en 1984) depuis Ivo Pogorelich il y a plus de 20 ans. Je me suis passé ce disque en boucle et je n'en reviens toujours pas, de ce chant intérieur, de cette tendresse jamais fabriquée, de cette profondeur de son (et un CD de piano bien enregistré chez EMI, ça se fête!) de cette maturité de sage, qui évoque les plus grands, c'est-à-dire Nelson Freire et Ivan Moravec.

Déjà dans les Impromptus de Schubert du 1er disque il y avait cette force de l'évidence qui pourtant ne semble tenir d'aucune imitation d'un modèle. Le récital Chopin va encore plus loin: il irradie et conquiert. Partout où on s'attend à avoir l'application de "recettes pianistique", on trouve de la vraie musique, un chant permanent et touchant, un équilibre sans affectation, une liberté avec, notamment, un sens des transitions qui laisse pantois. Il est très intéressant de comparer dans le Nocturne le naturel de la respiration et du flux musical par rapport à d'autres jeunes interprètes (par exemple Lang Lang en concert).

Mais à quoi bon argumenter? Ce disque s'impose de lui-même.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.