ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


DOMENICO SCARLATTI
Sonates K. 20; 24; 27; 30; 87; 197; 365; 426; 427; 429; 435; 448; 455; 466; 487; 492; 545

Evgueni Sudbin (piano)



BIS- BIS CD 1508(CD)
Référence: ce disque-ci

rating

31 mars 2005 en France, 5 avril 2005 au Canada: amateurs de piano, voici vos dates de rendez-vous chez votre disquaire! Evgueni Sudbin est un pianiste russe, né à Saint-Pétersbourg en 1980. Mais cela ne vous dit rien sur lui, car il n'est pas "un pianiste russe". Il est de ces apparitions, comme on en a une de temps en temps, toutes les années bissextiles (même 2005 i ne l'est pas) et pour lesquelles on n'a qu'un souhait: que l'artiste en question garde la tête sur les épaules et continue sur sa voie. En effet, depuis combien de temps êtes vous privés de disques en solo de Pogorelich et Zimerman? Cela ne serait-il pas bien qu'un jeune "alter ego" apparaisse dans le paysage? C'est peut-être lui, Evgueni Sudbin...

Car Evgueni Sudbin est (positivement) fou! Ce qu'il fait ici, pour son premier disque me semble-t-il, est proprement incroyable d'intelligence, de pertinence et d'art pianistique (toucher, sonorité). Sa Sonate K. 466 (plage 2) est aussi grande que la K. 27 de Guilels en concert à Londres en 1957 (BBC Legends) ou que la K. 380 de Sari Biro à Carnegie Hall en 1954 (Pearl). Les connaisseurs apprécieront! L'art ici est infini: c'est l'art du son, celui d'un Zimerman ou d'un Moravec. Passez-vous en boucle la Sonate K. 87 (plage 5) et tentez de deviner comment se crée ce continuum, cette gestion de l'extinction des phrases. J'ai écouté et réécouté ce disque bouche-bée devant le phénomène (jamais ostentatoire), sa musicalité (par exemple cet art de faire ressortir l'hispanité de l'inspiration - Sonate K. 487), son art des trilles et des notes répétées (K. 435 et 455) et, surtout, cet imaginaire infini (la Sonate K. 427, quasiment irréelle).

Evgueni Sudbin sera-t-il au piano ce qu'Emir Kusturica est au cinéma? On ne peut que l'espérer. Voilà en tous cas l'un des grands disques de piano de 2005 et assurément le nouveau talent le plus remarquable de l'année.

Si les traducteurs pouvaient arrêter de manger des champignons hallucinogènes et écrire dans un français d'une qualité littéraire minimalement décente, ce serait apprécié!

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.