ClassicsTodayFrance.com - L'actualité CD, SACD & DVD classique
Search Reviews
Pourquoi Classicstoday-France
L'edito de Christophe Huss
Les nouvelles du disque
Nos annonceurs
Accueil


FELIX MENDELSSOHN
Les Quatuors. Andante; Scherzo; Capriccio et Fugue op. 81.


Pacifica Quartet


Cedille- 3 CD 90000 082(CD)
Référence: ce disque-ci; Quatuor Cherubini (EMI)

rating

Voilà une des joies de notre métier: recevoir en même temps le coffret des Quatuors de Mendelssohn par le très réputé Quatuor Emerson et par le bien peu connu Pacifica Quartet (Cedille est distribué en France par Socadisc; veuillez vous renseigner sur la date de parution dans ce pays) et se rendre compte que les "inconnus" surpassent les stars en tout.

Le Pacifica Quartet nous donne ici la première grande intégrale qui puisse se mesurer à celle du Quatuor Cherubini chez EMI. Premier atout des disques Cedille par rapport à l'intégrale DG: une prise de son tout simplement parfaite, avec des timbres moelleux, une ambiance sonore dépourvue de la moindre dureté et des micros précis mais pas intrusifs. Les jeux de dynamique, comme la précision des archets, sont scrutés dans le plus infime détail.

Par rapport aux Emerson, les Pacifica ont une qualité difficile à décrire autrement que par des concepts plus subjectifs que tangibles. Là où les Emerson accomplissent une "performance" les Pacifica célèbrent leur bonheur de faire de la musique. Prenez n'importe quel extrait des diverses intégrales: cette joie de jouer, ce plaisir à partager Mendelssohn avec les auditeurs sont patents et immédiats. Quand ce plaisir et ce punch se combinent à des qualités de plastique sonore d'une telle envergure (la rondeur absolue) il n'y a plus qu'à rendre les armes. Il est vrai que cette simplicité, cette beauté, cette justesse innée des tempos et, surtout, cet équilibre expressif sont tout simplement désarmants.

Je ne sais pas si dans l'immédiat ou à terme il sera facile ou difficile de se procurer ce coffret, mais il nous faut absolument vous signaler que nous avons là -et tant dans le Quatuor de 1823, que dans les Opus 44 (quel Opus 44 n° 2!) ou l'Opus 80, qui rejoint la réussite absolue du Quatuor Miro (couplage: Quintette de Schubert chez Artemis)- une référence discographique et l'un des grands disques de musique de chambre de l'année 2005.

--Christophe Huss

Les 10/10 du mois
NO Picture Un mois de nouveautés
Au crible aujourd'hui

Search Reviews
QUI SOMMES NOUS? | LE COIN MÉDIAS | NOTATION: MODE D’EMPLOI | POURQUOI CLASSICSTODAY FRANCE?

© 2005 Classicstoday-France.com.
Tout droits de reproduction pour tous pays réservés à Classicstoday-France.com.